Nos combats

Agir pour des infrastructures
plus sûres

Avec plus d’un million de kilomètres de voiries, le maillage territorial français fait la richesse de notre territoire et constitue notre patrimoine de mobilité. Or, longtemps 1ère au classement mondial du World Economic Forum pour la qualité de ses infrastructures, la France a peu à peu dégringolé vers la 18ème place en 2019.

Ce déclassement n'est pas anodin : on estime en effet que 47% des accidents de la route mettent en cause la qualité ou l’entretien des infrastructures routières. Nids de poules, chaussée glissante ou déformée, mais encore signalisations effacées ou manquantes sont tout autant de marques de la dégradation de notre réseau routier dont les conséquences peuvent être dramatiques.

En outre, seule l'infrastructure peut permettre de limiter les conséquences d'une erreur de conduite : traitements des obstacles latéraux, renforcement de la signalisation des dangers, installation de glissières de sécurité adaptées aux deux-roues motorisés…

Que ce soit à cause de la réduction des enveloppes budgétaires allouées par l'État ou faute d'intérêt envers la maintenance des infrastructures routières, les collectivités ont tendance à négliger cette responsabilité qui leur incombe, avec pour conséquence une augmentation des risques encourus par les usagers.

Cela n’est plus acceptable : l’État ne peut pas continuer à fixer aux automobilistes des objectifs ambitieux en matière de sécurité routière alors qu’il se désengage de l’entretien des routes. Par ailleurs, en délaissant l’entretien de son patrimoine routier, la France prend le risque d’une dégradation qui obligerait à termes à une réfection totale de la voirie ; or, la réfection d’une route coûte jusqu’à 7 fois plus cher qu’un entretien régulier. L’association "40 millions d’automobilistes" entend donc faire prendre conscience aux pouvoirs publics de l’importance de maintenir les infrastructures routières en bon état pour préserver la sécurité des usagers et mettre les gestionnaires face à leurs responsabilités. L'association s'attache par ailleurs à promouvoir les dispositifs et équipements qui favorisent une meilleure sécurité de tous les usagers sur la route. L'association agit également en faisant émerger, dans l'opinion publique et les média, la problématique de l’état des routes et son rôle dans la sécurité routière. Enfin, "40 millions d'automobilistes" agit par la mobilisation institutionnelle : l’association siège aux réunions de L’Union Routière de France et participe aux travaux d’élaboration des dossiers et études ainsi qu’aux groupes de réflexion.

Agissez avec 40 millions d'automobilistes

Rejoignez nos actions, diffusez les autour de vous afin que nous soyons nombreux à exiger des pouvoirs publics de nous entendre !

  • Non aux Zones à Forte Exclusion !

    Faisons barrage au projet alarmant des ZFE en inondant le Président de la République de courriers de protestation :

  • Le ras-le-bol lyonnais

    La Métropole du Grand Lyon voudrait bannir 70% du parc automobile de la ville... Adressez-leur vos doléances d'automobiliste !

  • Non aux 70km/h sur la Tangentielle !

    Je signe la pétition contre la baisse de la limitation de vitesse à 70km/h sur la rocade d'Orléans.

Nos derniers articles

Tenez-vous informés grâce à nos articles, vidéos, fiches pratiques, etc...

SOUTENEZ-NOUS EN FAISANT UN DON

Totalement indépendante de l'État, l'association "40 millions d'automobilistes" est entièrement financée grâce à la générosité de ses donateurs. Pour agir auprès des pouvoirs publics en faveur d’une réseau routier plus sûr, nous avons besoin de votre soutien financier. Pour chaque don, vous bénéficierez  d'un reçu fiscal qui vous permettra de déduire 66% du montant versé sur votre déclaration d'impôts. À titre d'exemple, un don de 50€ ne vous coûtera que 17€ après déduction fiscale.